2045 éléments
dernière mise à jour:
mardi 28 mai 2024
120 battements par minute
( 8 août 2018 )

Quand on ne peut pas voir les films en avant-première, Il y a beaucoup d’avantages à ne les découvrir que bien après leur sortie, une fois oubliée la campagne de lancement, qui souvent gâche le plaisir. C’était particulièrement indispensable pour« 120 battements par minute » de Robin Campillo, car sa sortie au Festival de Cannes 2017 a donné lieu à un emballement médiatique d’une telle unanimité qu’on pouvait craindre qu’il ne soit pas justifié. On se souvient que le film, favori de l’ensemble de la critique pour la Palme d’Or, ne recevra finalement que le Grand Prix, le Jury présidé par Pedro Almodovar lui préférant « The Square » du Suédois Ruben Östlund. Avec le recul de plus d’une année, on voit clairement que, bien que très réussi, le film du Suédois s’estompera rapidement de nos mémoires quand celui de Campillo (auteur de « Eastern boys » en 2013) les marquera sans doute durablement par la puissance de son propos, le vertige qu’il provoque et l’énergie qu’il insuffle.